La déprime

La déprime est une expérience de vie commune et bien souvent normale.

Tout le monde connaît en effet des moments de déprime ou baisse de moral au cours de leur vie.

Il est en effet tout à fait normal de ressentir la déprime lorsque les choses ne vont pas comme on avait anticipé, qu’on vit un sentiment d’échec ou qu’on perd une personne proche.

Bien que n’étant pas un trouble de l’humeur classifié dans le DSM-5, la déprime peut être une expérience humaine éprouvante.

Et elle peut conduire à une dépression majeure ou à une dysthymie si d’autres conditions sont présentes.

On peut cependant surmonter soi-même une déprime ou recevoir des services de psychothérapie très efficace avec ce problème de l’humeur.

 

 

Psychologue aidant à surmonter la déprime
Psychologue aidant à surmonter la déprime

Description de la déprime

Plusieurs expressions décrivent cette expérience qu’est la déprime.

Le expressions mal de vivre, passage à vide, vague à l’âme, coup de blues ou de cafard en sont quelques exemples.

Il s’agit d’un état émotionnel passager incluant un affect triste et une baisse de moral et de tonus.

La déprime est normale lorsqu’il s’agit d’une réaction ponctuelle et mesurée à des événements de vie difficiles.

Comme exemples d’événements difficiles, mentionnons un échec au travail, une déception amoureuse, un retour de vacances ou un conflit avec un voisin.

La personne peut réagir en se sentant pessimiste, triste, découragée, dévalorisée ou irritable.

Ces états émotionnels durent cependant moins longtemps que lors d’une dépression majeure.

Et ces périodes de déprime sont souvent des occasions pour la personne d’opérer des changements constructifs amenant un nouvel équilibre.

Les symptômes de la déprime

Tout comme dans le cas de la dépression majeure, la déprime regroupe des symptômes de l’humeur se manifestant à plusieurs niveaux.

Au plan émotionnel, la personne peut se sentir triste, irritable, agressive et démotivée.

Elle peut aussi se sentir coupable, déçue d’elle-même et se dévaloriser.

Au plan physique, elle peut souffrir de symptômes somatiques inhabituels, de stress, d’insomnie(ou d’hypersomnie) et de manque d’énergie.

Elle peut aussi avoir des difficultés à se concentrer et à organiser ses pensées efficacement.

Elle peut aussi avoir tendance à s’isoler et éviter les contacts interpersonnels et sociaux.

Elle peut composer avec son état compensant par la nourriture et en abusant d’alcool ou de drogues.

 

La différence entre déprime et dépression majeure

À la lecture de la liste des symptômes de la déprime, on note que ce sont sensiblement les mêmes symptômes qu’une dépression.

Il peut effectivement être difficile de faire la différence entre déprime et dépression car les deux conditions se ressemblent au début.

La déprime se caractérise par une fluctuation du moral mais de façon plus rapide et moins intense.

Les symptômes de la déprime peuvent durer que quelques heures ou quelques jours et rarement plus de deux semaines.

Si les symptômes dépressifs durent plus de deux semaines ou s’ils sont plus intenses et commencent à avoir des effets sérieux sur la vie de la personne, on peut alors penser à une dépression majeure.

La dépression majeure est invalidante et constitue un problème de santé mentale qui empêche la personne de vivre pleinement sa vie.

Il ne s’agit pas seulement d’un état de tristesse passager : c’est un trouble de l’humeur complexe qui doit être traité.

Contrairement à la déprime, la dépression majeure n’est pas une condition qu’une personne peut surmonter facilement d’elle-même.

 

Les causes de la déprime

Un stresseur épisodique , un état de stress chronique, un burnout ou un traumatisme peuvent déclencher une déprime.

Comme exemples, mentionnons une séparation, la perte d’un être cher ou de quelque chose d’important pour la personne tel qu’un emploi, un statut valorisé, la santé,etc.

Un retour de vacances, un environnement malsain, des mauvais voisins ou le passage à l’automne peuvent aussi conduire à une déprime.

La dépendance au jeu, à l’alcool et aux drogues, une faible estime de soi, une attitude pessimiste et des exigences élevées sont d’autres facteurs pouvant générer un état de déprime.

Les facteurs génétiques et des antécédents familiaux peuvent, comme c’est le cas avec la dépression, être des facteurs de risque dans la déprime.

Il en de même des déséquilibres de certains neurotransmetteurs tels que la sérotonine dans le cerveau.

D’autres problèmes physiologiques tels qu’une perturbation au niveau hormonal peuvent aussi contribuer au déclenchement de la déprime.

 

Des suggestions pour surmonter la déprime

La première étape pour surmonter une déprime est de prendre conscience rapidement que son humeur à changé.

Il est alors important d’identifier le ou les facteurs déclenchant la baisse de moral.

Une technique utile à ce stade est la correction cognitive  qui consiste à développer des pensées et une vision juste et rationnelle de la situation.

On doit aussi tenter à ce stade de trouver et de mettre en application des solutions efficaces au problème.

Cette posture psychologique orientée solutions donne rapidement un sentiment de contrôle sur sa situation.

Et passer à l’action et se concentrer sur des solutions aide à oublier ses préoccupations.

On peut aussi se changer les idées et  sortir de la routine et des habitudes qui ont ont pu contribuer à cet état.

Il est aussi très important d’éviter de s’isoler socialement.

Parler avec ses collègues, ses proches et rencontrer ses amis va aider grandement à modifier son humeur triste.

L’exercice physique même modéré a aussi un effet positif rapide sur l’humeur.

Recourir aux services d’un psychologue clinicien ou psychothérapeute peut être indiqué si on ne parvient pas par soi-même à changer son état de déprime.

Il existe en effet plusieurs psychothérapies qui ont donné de très bons résultats avec les troubles de l’humeur.

 

La psychothérapie pour la déprime

La psychothérapie cognitivo comportementale(TCC)  est le traitement psychologique qui a été le plus étudié pour les troubles dépressifs.

La TCC a d’ailleurs  amassé les données les plus probantes à l’appui de son utilisation.

Une autre forme de psychothérapie issue du courant de la troisième vague en TCC , est la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience.

Cette thérapie a démontré qu’elle pouvait réduire le risque de rechute chez les personnes ayant vécu plusieurs épisodes dépressifs.

L’hypnose a aussi été intégrée avec succès à une thérapie TCC pour la dépression majeure.

D’autres formes de psychothérapie que la TCC ont aussi donné de très bons résultats avec les troubles dépressifs.

Mentionnons d’abord la thérapie interpersonnelle et l’activation comportementale basée sur le behaviorisme.

La thérapie psychodynamique à court terme basée sur l’approche psychanalytique a donné aussi de très bons résultats.

D’autres traitements et méthodes utilisés pour traiter la dépression incluent la luminothérapie appliquée au traitement de a dépression saisonnière.

Un programme régulier d’exercice physique aérobique peut également réduire de façon importante les symptômes d’un trouble de l’humeur léger ou modéré.

Le millepertuis qui est un produit naturel ne requérant pas d’ordonnance peut aussi être efficace chez certains individus présentant un état de déprime ou une dépression de légère à modérée.

 

Pour consulter un psychologue ou psychothérapeute spécialisé dans l’aide psychologique à la déprime ou le traitement de la dépression ou la dysthymie, veuillez nous contacter:

Nous répondrons à vos questions

Haut du formulaire

Votre nom (obligatoire)
Votre email (obligatoire)
Votre téléphone
Sujet
Votre message

Les causes de l’insomnie

L’insomnie cause bien des problèmes dans la vie d’une personne. L’insomnie est une difficulté à s’endormir …

La prévention de l’épuisement professionnel

L’épuisement professionnel appelé aussi burnout est un syndrome vaguement défini. Il ne fait pas encore partie …

Le problème de couple

Un problème de couple peut être traité par un psychologue spécialisé en thérapie de couple. Plusieurs raisons peuvent …