La dépression

La dépression est un trouble psychopathologique fréquent dans la population.

Au Canada, environ 1 % des hommes et 2 % des femmes seraient dépressifs cliniquement en tout temps.

Et environ 5 % des hommes et 10 % des femmes subissent une dépression majeure à un point dans leur vie.

La dépression se soigne généralement par la psychothérapie et/ou un traitement médicamenteux.

La psychothérapie efficace pour la dépression
La psychothérapie efficace pour la dépression

 

La description de la dépression

À peu près tout le monde se sent triste ou déprimé à un moment donné ou un autre.

La dépression est cependant plus grave qu’un vague à l’âme passager.

La dépression fait partie des troubles de l’humeur classifiés dans le DSM5.

Ici, l’état déprimé domine les humeurs habituelles de la personne, l’empêchant ainsi d’avoir une vie normale.

Et cette condition dépressive devient durable, ne s’amenuisant pas d’elle-même avec le temps.

 

Le diagnostic de la dépression

La dépression est un trouble complexe de l’humeur dans lequel interviennent divers facteurs.

La personne qui en est atteinte présente plusieurs symptômes d’ordre physique et psychologique.

Et ces symptômes sont présents la majeure partie du temps, pendant au moins 2 semaines.

Ce trouble se caractérise d’abord par une grande tristesse et un sentiment de désespoir.

S’ajoutent à ce noyau dépressif une perte de motivation, de capacité de décision ainsi qu’une diminution du sentiment de plaisir.

 

Le tableau clinique de la dépression

Le tableau clinique peut en plus inclure une diminution ou augmentation de l’appétit.

Cette altération de l’appétit peut causer une perte ou un gain de poids importante.

On retrouve souvent des problèmes de sommeil tels que l’insomnie ou l’hypersomnie.

Le patient a bien souvent des pensées morbides et se sent dévalorisé et coupable.

Son niveau d’énergie et sa libido sont souvent faibles.

De plus, des symptômes physiques tels maux de tête ou autres douleurs peuvent s’ajouter au portrait.

 

Les principales formes de dépression

Il existe plusieurs formes de dépression classifiées selon différents critères.

On retrouve d’abord la dépression majeure ou nerveuse.

Elle correspond à une période de dépression modérée à intense durant plus de deux semaines.

La dysthymie  est un trouble de l’humeur chronique où le patient ne présentera que quelques symptômes dépressifs.

La dépression saisonnière se manifestera de façon cyclique, habituellement pendant les mois de l’année où l’ensoleillement est le plus bas.

La dépression post-partum est une forme particulière se manifestant chez certaines femmes après la naissance d’un enfant.

Mentionnons enfin le trouble bipolaire caractérisé par des périodes dépressifs alternant avec des épisodes d’euphorie exagérée et de surexcitation.

 

La prévalence de la dépression

La dépression est un des problèmes psychiatriques les plus fréquents.

Au Canada, environ 1 % des hommes et 2 % des femmes seraient dépressifs cliniquement en tout temps.

Et environ 5 % des hommes et 10 % des femmes subissent une dépression majeure à un point dans leur vie.

Selon l’OMS, dans quelques années la dépression sera la 2ième cause d’invalidité à travers le monde.

 

Les causes de la dépression

Des facteurs génétiques et des antécédents familiaux peuvent être des facteurs de risque dans ce trouble de l’humeur.

Il en de même des déséquilibres de certains neurotransmetteurs tels que la sérotonine dans le cerveau.

D’autres problèmes physiologiques tels qu’une perturbation au niveau hormonal peuvent aussi contribuer au déclenchement d’une dépression.

Un stresseur épisodique important, un stress chronique, un burnout ou un traumatisme peuvent également déclencher ce trouble.

Comme exemples, mentionnons un divorce, la perte d’un être cher, d’un emploi, d’un statut social, de la santé, etc.

Un problème de dépendance, un manque de confiance en soi et des exigences élevées sont d’autres facteurs identifiés.

 

Le traitement pharmacologique

Le trouble dépressif majeur est une maladie qui se soigne maintenant efficacement.

Il existe de nombreux traitements pour ce trouble, les principaux étant la pharmacothérapie et la psychothérapie.

Les antidépresseurs agissent au niveau des neurotransmetteurs et permettent de les normaliser.

Lorsque l’antidépresseur prescrit agit efficacement, le patient peut retrouver le sommeil, l’appétit, un regain d’énergie et une humeur positive en 3-6 semaines.

Cependant, ce traitement a un taux de décrochage important lié aux effets secondaires déplaisants.

De plus,ce traitement a un taux de rechute plus élevé que la psychothérapie.

 

La thérapie TCC de la dépression

Les psychologues ont consacré beaucoup d’énergie à mettre au point des traitements efficaces avec la déprssion.

Et ces efforts ont produit un certain nombre de thérapies reposant sur des données probantes.

La thérapie cognitivo comportementale (TCC) constitue le traitement psychologique de la dépression le plus étudié.

La TCC classique utilise principalement les méthodes de restucturation cognitive et d’activation comportementale.

Une autre forme de TCC basée sur la pleine conscience a aussi démontré son efficacité avec ce trouble de l’humeur.

Cette thérapie (MBCT) peut en effet réduire le risque de rechute chez les personnes ayant vécu plusieurs épisodes dépressifs.

 

Les autres psychothérapies

L’approche psychanalytique a aussi donné de très bons résultats avec la dépresion majeure.

Par exemple, les thérapies interpersonnelle et psychodynamique à court terme se sont avérées efficaces avec cette condition.

Les thérapies de la réminiscence, de l’autocontrôle et de résolution de problèmes sont d’autres exemples d’interventions efficaces.

L’hypnose a aussi été intégrée avec succès à une thérapie TCC pour la dépression majeure.

 

Les traitements alternatifs

La luminothérapie a été appliquée avec succès au traitement de la dépression saisonnière.

Un programme régulier d’exercice physique aérobique peut également être recommandé pour cette condition.

Une telle intervention peut en effet réduire de façon importante les symptômes d’un trouble dépressif léger ou modéré.

Le millepertuis, un produit naturel peut aussi être efficace chez certains individus présentant un état dépressif léger à modéré.

Pour terminer, mentionnons une intervention plus controversée, la thérapie électro-convulsive.

Cette thérapie est utilisée avec succès avec des cas plus sévères ou réfractaires à la médication et à la psychothérapie.

 

Pour consulter un psychologue ou psychothérapeute spécialisé dans le traitement de la dépression, veuillez nous contacter:

Nous répondrons à vos questions

    Votre nom (obligatoire)
    Votre email (obligatoire)
    Votre téléphone
    Sujet
    Votre message

     

    Dépendant affectif? Il y a des solutions

    On est dépendant affectif lorsque son estime de soi dépend entièrement du regard de l’autre sur soi. Le dépendant …

    Confiance

    La confiance en soi réfère à la croyance en ses propres capacités. Une bonne estime de soi sera une bonne base à la …

    La dépression: les traitements efficaces disponibles

    La dépression majeure est un des problèmes psychiatriques les plus fréquents. Au Canada, environ 11 % des hommes et 16 …