Le stress post traumatique

Le trouble de stress post traumatique (TSPT) fait partie des  troubles anxieux.

Il se caractérise par le fait qu’une personne a été été exposée à un événement traumatique.

Le viol, une agression sévère, l’expérience de la guerre et une catastrophe naturelle sont des exemples d’événements raumatiques.

L’expérience traumatique perturbe généralement gravement le fonctionnement de la personne et génère un trouble anxieux.

Une référence à un psychologue faite rapidement après l’événement traumatique sera bien souvent indiquée.

Une médication pourra être indiquée dans certains cas de stress post traumatique.

 

Traitement du stress post traumatique par la thérapie EMDR
Traitement du stress post traumatique par la thérapie EMDR

 

 

Le stress post traumatique

Le stress post traumatique fait partie de la classe des troubles anxieux.

Il se caractérise par le fait que la personne a été été exposée à un événement traumatique.

Le viol, une menace de mort, l’expérience de la guerre ou une catastrophe naturelle sont des exemples d’événements traumatiques.

L’expérience traumatique perturbe gravement le fonctionnement normal de la personne et génère une grande détresse.

Le tramatisme est souvent inattendu et bien des victimes ressentent de l’impuissance face à l’évènement.

 

Les sypmtômes du stress post traumatique

Le TSPT se manifeste par de l’hyperactivation et la reviviscence de l’événement stressant sous forme de flashbacks ou cauchemars.

La personne a aussi tendance à éviter tout ce qui lui rappelle l’événement traumatique.

Par exemple, une personne qui a été blessée dans son milieu de travail pourrait éviter de retourner travailler.

L’hypervigilance, les peurs fréquentes, la difficulté de concentration, l’insomnie et l’irritabilité font souvent partie du tableau clinique.

On note également des sentiments de détachement, de coupure avec les émotions et une impression d’irréalité.

Des patients peuvent avoir souvent l’impression qu’un évènement terrible va se produire.

L’alcool et les drogues peuvent servir à faire face au TSPT et devenir ainsi des problèmes supplémentaires.

 

Le diagnostic du trouble de stress post traumatique

L’exposition à une expérience traumatique va bien souvent amener la personne à consulter un médecin et/ou un psychologue.

Dans ce trouble anxieux, on peut facilement relier le début des symptômes à un événement très stressant.

À ce stade, il est souvent difficile de faire un diagnostic différentiel entre un stress post traumatique et un état de stress aigu.

Dans les deux cas, les symptômes sont effectivement semblables au début.

Les symptômes anxieux durent moins d’un mois dans le cas du stress aigu, alors qu’ils se prolongent pour le TSPT.

 

L’aide médicale et psychologique

Une médication peut être indiquée dans certains cas de stress post traumatique.

La pharmacothérapie permet de réduire l’activation neurovégétative du patient mais elle n’est pas suffisante au traitement de ce trouble.

Une référence à un psychologue faite rapidement après l’événement traumatique sera indiquée.

Cela permettra bien souvent de réduire la durée du traitement du stress post traumatique.

 

La psychothérapie du stress post traumatique

Lors de la première rencontre avec un psychologue, le client sera invité à verbaliser sur l’événement.

Cette verbalisation se fera tant au niveau des sentiments ressentis qu’au niveau des faits.

À cette première étape, le psychologue donnera du soutien psychologique au client tout en normalisant ses réactions.

Il aidera aussi le client à mieux comprendre ses symptômes en explorant les facteurs personnels associés à ce stress.

Cette étape, dite de psychoéducation, prépare le client à sa démarche de psychothérapie.

Le psychologue évaluera aussi à ce stade si le patient est un candidat pour une intervention de type debriefing.

 

La thérapie TCC du stress post traumatique

La thérapie cognitivo comportementale(TCC) est souvent l’approche retenue dans le traitement de ce trouble anxieux.

L’étape suivante en thérapie TCC consistera à faire un travail sur les émotions liées au stress post traumatique.

Cette étape sera suivie par une série d’interventions visant la restructuration cognitive de l’événement.

Des méthodes de gestion du stress seront ensuite enseignées au client afin de réduire l’intensité de ses symptômes.

La désensibilisation à l’événement traumatique par des méthodes d’exposition en imagination constituera l’étape suivante.

Mentionnons ici les méthodes d’exposition de l’hypnose clinique et la thérapie EMDR développée par Francine Shapiro, Ph.D.

Ce sont deux méthodes reconnues comme efficaces que l’on peut intégrer à cette étape au traitement du traumatisme.

 

La thérapie EMDR

L’efficacité de la méthode EMDR avec le stress post-traumatique a été démontrée par plusieurs études scientifiques.

La méthode EMDR aide le client à revivre de façon contrôlée le souvenir difficile de l’événement.

Il le fait en même temps qu’il bouge les yeux de gauche à droite ce qui atténue l’intensité émotionnelle.

Cette exposition peut aussi se faire pendant une autre forme de stimulation bilatérale (tapping ou sons).

Cette stimulation associée à une grande absortion sur son expérience amène une réduction rapide de l’anxiété.

Cette méthode permets un déblocage et une restructuration mentale face à l’expérience traumatisante.

La thérapie EMDR amènera aussi le client à réagir normalement dans le futur lorsque confronté à des situations semblables.

 

L’hypnose et le stress post traumatique

L’hypnose peut aussi être utilisée afin de réduire les symptômes anxieux accompagnant le stress post traumatique.

L’hypnose peut être défini comme un état altéré de conscience ou de perception.

L’hypnose génère un état de relaxation dans lequel l’esprit est absorbé, concentré et réceptif à des suggestions.

Dans cet état relaxé, le client peut revisiter de façon dissociée l’événement traumatique.

Il peut aussi le faire avec une certaine distance et de façon contrôlée sans être submergé par l’angoisse.

L’entrainement à l’auto hypnose aidera aussi le client à s’apaiser lui-même lorsqu’il en a besoin.

 

Le soutien aux victimes de stress post traumatique

Plusieurs organismes publics viennent en aide aux patients présentant un trouble de stress posttraumatique.

Ces organismes défraient entre autre le coût des services psychologiques.

Mentionnons d’abord la C.S.S.T. lorsque l’événement traumatique s’est produit sur les lieux du travail.

La S.A.A.Q. peut offrir un soutien lorsque le stress post traumatique est relié à un accident automobile.

Enfin, l’I.V.A.C. vient en aide aux victimes lorsque l’événement traumatique a été causé par un acte criminel.

 

Les services psychologiques aux clients

Bien souvent, la référence du médecin entraîne automatiquement l’acceptation du paiement des services psychologiques par l’organisme payeur.

Le client ayant vécu un traumatisme peut aussi bien souvent bénéficier du remboursement des services de thérapie par une assurance collective.

Il peut aussi consulter un psychothérapeute dans le réseau québécois de la santé.

Certaines équipes de psychiatrie travaillent déjà avec des psychologues intégrés au groupe et dans ce cas, les frais sont couverts par la RAMQ.

Pour consulter un psychologue ou psychothérapeute spécialiste du traitement du stress post traumatique, veuillez nous contacter:

Nous répondrons à vos questions

    Votre nom (obligatoire)
    Votre email (obligatoire)
    Votre téléphone
    Sujet
    Votre message

    Dépendant affectif? Il y a des solutions

    On est dépendant affectif lorsque son estime de soi dépend entièrement du regard de l’autre sur soi. Le dépendant …

    Confiance

    La confiance en soi réfère à la croyance en ses propres capacités. Une bonne estime de soi sera une bonne base à la …

    La dépression: les traitements efficaces disponibles

    La dépression majeure est un des problèmes psychiatriques les plus fréquents. Au Canada, environ 11 % des hommes et 16 …