Le trouble de la personnalité

Le trouble de la personnalité est un trouble psychiatrique classé dans le DSM-5.

Le trouble de la personnalité est caractérisé par une rigidité dans les façons d’être, de percevoir et d’agir.

Dans ce trouble, les traits de caractère sont très marqués, inflexibles et sont souvent inadaptés aux situations.

Il y a plusieurs types de troubles de la  personnalité identifiés en fonction de leurs traits de caractères particuliers.

On estime qu’au Canada, 6 à 9 % de la population souffrirait d’un trouble de la personnalité à des degrés divers.

Le trouble de la personnalité apparaît généralement à l’adolescence ou au début de l’âge adulte.

Le trouble de la personnalité est aussi souvent associé à d’autres troubles psychiatriques.

La psychothérapie et la pharmacothérapie sont les traitements utilisés pour ce trouble.

 

Psychothérapie du trouble de la personnalité
Psychothérapie du trouble de la personnalité

 

La personnalité normale et pathologique

On peut définir la personnalité comme un ensemble intégré des attitudes, affects, façons de penser et comportements caractérisant une personne.

Chaque personne possède une personnalité qui lui est propre qui en fait un être unique.

Par exemple l’expression des émotions ou la froideur , la sociabilité, la réserve ou l’organisation peuvent caractériser notre personnalité.

L’impulsivité, l’ambivalence ou l’hyperémotivité constituent d’autres exemples de traits de personnalité qui peuvent être normaux.

Ces traits de caractère sont normaux mais il arrive que ces traits de caractère soient anormalement développés et permanents.

Le trouble de personnalité qui en résulte empêche alors la personne de s’adapter et de bien fonctionner dans la vie de tous les jours.

 

La description du trouble de la personnalité

Dans les cas où des traits de personnalité inappropriés envahissent la vie de l’individu, on pense alors à la présence d’un trouble de la personnalité.

Ces façons d’être, de percevoir ou d’agir trop marquées et inflexibles sont généralement inadaptées aux situations vécues par la personne.

Le trouble de la personnalité nuit en effet au fonctionnement normal et optimal de la personne.

Cette affection se répercute dans presque toutes les sphères de sa vie de la personne(familial, social, professionnel).

Ce trouble qui est chronique génère de la souffrance ou de la détresse chez la personne de même que pour son entourage.

Et bien que leurs modes de comportement rigides leur occasionnent de la détresse, les personnes ayant un trouble de la personnalité ne ressentent généralement pas le besoin de changer.

Elles croient plutôt que ce sont les autres qui devraient changer et s’adapter à eux.

Il va sans dire qu’une personne ayant un trouble de la personnalité génère un grand stress dans ses relations interpersonnelles.

 

Les types de troubles de la personnalité

Le trouble de la personnalité regroupe dix types de troubles identifiés selon leurs caractéristiques propres.

Le DSM 5 classe aussi les troubles de la personnalité en trois grands groupes en fonction de leurs similitudes.

Le groupe A comprend les troubles où les personnes sont excentriques et apparaissent souvent comme bizarres.

Ce groupe inclue les personnalités paranoïde, schizoïde ou schizotypique.

Dans le groupe B, on retrouve des personnes très émotives, dramatiques ou imprévisibles.

Les personnalités antisociale, limite(borderline), histrionique et narcissique constituent ce groupe.

Le dernier groupe du trouble de la personnalité est constitué de personnalités anxieuses ou craintives.

Ce groupe inclue les personnalités évitante, dépendante et obsessionnelle-compulsive.

 

Les causes du trouble de la personnalité

Les causes du trouble de la personnalité ne sont pas entièrement connues.

On pense qu’elles résultent d’une interaction de facteurs génétiques et de facteurs psycho-sociaux.

Certains chercheurs ont suggéré une vulnérabilité génétique comme base biologique à la personnalité pathologique et au fonctionnement perturbé du cerveau.

De plus, certaines conditions particulières vécues durant l’enfance pourraient constituer des facteurs de risques au trouble de la personnalité.

Par exemple, l’abus, la négligence, la violence, la surprotection ou la séparation des parents peuvent contribuer au développement ultérieur d’un trouble de la personnalité.

Ajoutons à cette liste la perte d’un ami, le stress aigu ou chronique et la consommation de drogues à l’adolescence ou au début de l’âge adulte.

 

L e traitement du trouble de la personnalité

Le traitement d’un trouble de la personnalité peut s’avérer parfois difficile étant donné la difficulté pour le client à reconnaître et accepter son problème.

De plus, le client peut  hésiter à établir une relation de confiance avec son psychologue psychothérapeute.

Néanmoins, différents types  de psychothérapie ont tout de même démontré une bonne efficacité.

Le psychothérapies de type cognitivo-comportementale, comportementale dialectique et psychodynamique ont donné de bons résultats avec le trouble de personnalité.

La pharmacothérapie est aussi utilisée dans certains cas afin de réduire l’impulsivité, l’agressivité et les symptômes dépressifs.

La médication peut ainsi aider le client à mieux fonctionner et constituer une valeur ajoutée à la psychothérapie.

 

Pour consulter un psychologue ou psychothérapeute spécialisé dans le traitement d’un trouble de la personnalité, veuillez nous contacter:

Nous répondrons à vos questions

Haut du formulaire

Votre nom (obligatoire)
Votre email (obligatoire)
Votre téléphone
Sujet
Votre message

Les causes de l’insomnie

L’insomnie cause bien des problèmes dans la vie d’une personne. L’insomnie est une difficulté à s’endormir …

La prévention de l’épuisement professionnel

L’épuisement professionnel appelé aussi burnout est un syndrome vaguement défini. Il ne fait pas encore partie …

Le problème de couple

Un problème de couple peut être traité par un psychologue spécialisé en thérapie de couple. Plusieurs raisons peuvent …