Le psychanalyste

Psychanalyste en analyse avec un client
Psychanalyste en analyse avec un client

Le psychanalyste, aussi appelé analyste est un thérapeute formé à la psychanalyse.

Il utilise la méthode psychanalytique, une  »thérapie par la parole » de longue durée pour traiter ses clients.

Le psychanalyste traite les difficultés d’ordre psychologique ou névrotique.

Le psychanalyste est utilise la psychanalyse et l’exploration de l’inconscient pour traiter les troubles de la personnalité et du comportement.

Son rôle est d’écouter son client, d’analyser son discours pour en comprendre profondément le cheminement.

La psychanalyse

La psychanalyse a été développée principalement par Sigmund Freud.

Elle a été enrichie par la suite par d’autres psychanalystes expérimentés.

Comme exemples, mentionnons les noms des psychanalystes Carl Gustav Jung, Jacques Lacan et Françoise Dolto.

Ces psychanalystes ont été des figures importantes dans le mouvement psychanalytique.

La psychanalyse permet au client d’explorer et comprendre son inconscient dans le but d’être libéré de limitations névrotiques.

Il s’agit d’une démarche longue durée qui peut s’étendre sur plusieurs années.

La fréquence des consultations va généralement de deux à quatre séances par semaine.

Buts de la psychanalyse

La méthode psychanalytique vise à résoudre les conflits intra-psychiques inconscients du client.

Ces conflits ont bien souvent leur source dans les expériences infantiles précoces de l’analysé.

On s’intéresse particulièrement aux relations avec les personnes significatives de sa vie.

Le but de la démarche psychanalytique est d’en arriver à une compréhension profonde de la source de la souffrance du client.

Cette compréhension à la fois intellectuelle et affective des motivations inconscientes devrait amener une libération et un bien-être au client.

Au terme d’une psychanalyse réussie, l’analysé devrait être capable d’aimer, de travailler et d’être heureux.

Formation du psychanalyste

Ce sont bien souvent des psychiatres, psychologues, travailleurs sociaux ou diplômés universitaires en sciences humaines qui entreprennent une formation de psychanalyste.

La formation d’un psychanalyste débute en premier lieu par une psychanalyse personnelle.

Cette analyse devra être conduite par un psychanalyste didacticien reconnu par une école de formation.

Le futur psychanalyste suit également une formation théorique et clinique.

Les modalités de cette formation  peuvent varier selon les écoles et les sociétés de psychanalyse.

Généralement la formation comprendra l’étude des textes fondamentaux de la psychanalyse et la participation à des séminaires.

S’ajouteront à cela des colloques, réunions scientifiques, des groupes de travail et bien sûr des analyses de clients supervisés.

Il s’agit d’une formation longue qui peut s’étendre facilement sur 5-10 ans.

Psychanalyste, un titre non réservé

Au Québec le titre de psychanalyste n’est pas un titre  réservé par la loi.

Cependant, la loi 21 a permis d’encadrer la pratique de de la psychothérapie.

La loi 21 a aussi réservé le titre de psychothérapeute à certaines professions et cela à certaines conditions.

Or, les psychanalystes sont assujettis à cette loi comme tous les autres praticiens du domaine de la psychothérapie.

La définition de la psychothérapie englobe effectivement la pratique psychanalytique.

Donc, tout psychanalyste pratiquant la psychanalyse au Québec doit avoir aussi le titre de psychothérapeute décerné par l’OPQ.

Méthodes du psychanalyste

L’analyste est très peu directif dans son approche avec son client.

Il écoute beaucoup son client en intervenant peu.

Il invite son client à verbaliser sur ses préoccupations et à associer librement sur certains mots ou expressions.

Il peut utiliser les questions mais utilise beaucoup l’interprétation des verbalisations de l’analysé.

Il analyse et interprète la relation affective du client avec lui, relation appelée  »transfert »en psychanalyse.

L’analyste va aussi analyser et interpréter ses rêves, ses lapsus ses comportements et les actes manqués.

Contexte de travail du psychanalyste

Le psychanalyste fait généralement de la psychanalyse en cabinet privé.

Il utilise aussi la thérapie d’orientation analytique qui est aussi basée sur la théorie psychanalytique et ses principes.

Il s’agit aussi d’une thérapie basée sur l’introspection mais qui est un peu plus structurée et de plus courte durée.

Le psychanalyste peut utiliser la thérapie d’orientation analytique ou psycho-dynamique lorsqu’elle est plus appropriée à la situation du client.

Elle sera par exemple plus adaptée comme modalité dans le cadre d’une aide psychologique prodiguée en CLSC ou en Centre hospitalier.

La thérapie d’orientation analytique est moins longue et intense que la psychanalyse et se prête mieux au secteur public.

 

Pour consulter un psychanalyste ou un psychothérapeute d’orientation psycho-dynamique, veillez nous contacter:

Nous répondrons à vos questions et trouverons la bonne personne pour vous

Votre nom (obligatoire)
Votre email (obligatoire)
Votre téléphone
Sujet
Votre message

 

Les causes de l’insomnie

L’insomnie cause bien des problèmes dans la vie d’une personne. L’insomnie est une difficulté à s’endormir …

La prévention de l’épuisement professionnel

L’épuisement professionnel appelé aussi burnout est un syndrome vaguement défini. Il ne fait pas encore partie …

Le problème de couple

Un problème de couple peut être traité par un psychologue spécialisé en thérapie de couple. Plusieurs raisons peuvent …