La psychothérapie de la pleine conscience

La pleine conscience connait actuellement une grande vogue tant auprès du public que des psychothérapeutes.

Elle donne son nom à la forme de méditation la plus connue en Occident et constitue aussi un ingrédient central à certaines psychothérapies.

Son intégration à la thérapie cognitivo-comportementale(TCC) a même amené un changement de paradigme en psychothérapie.

Les thérapies cognitives de la troisième vague désignent maintenant les thérapies TCC dans lesquelles la pleine conscience est un ingrédient important.

Ces thérapies sont centrées sur l’utilisation des forces du client et sur l’acceptation de son vécu émotionnel.

On doit à Jon Kabat-Zinn d’avoir laïcisé et adapté la méditation pleine conscience au monde occidental, à la fin des années 70.

Son Programme de réduction du stress a été à l’origine du développement de nombreuses thérapies de la pleine conscience.

 

Et ces innovations dans le monde de la thérapie ont généré de nombreuses recherches démontrant l’utilité et l’efficacité de cette nouvelle façon d’intervenir.

 

Pleine conscience en psychothérapie
Pleine conscience en psychothérapie

 

La description de la pleine conscience

La présence aux rencontres est requise de même qu’un engagement à consacrer 30 minutes par jour aux exercices formels et informels.

Ce protocole a été validé pour la prévention des rechutes dépressives chez des patients ayant vécu au moins trois épisodes dépressifs.

La thérapie MBCTD a aussi été adapté pour d’autres problématiques telles que les troubles anxieux, les dépendances ou les troubles alimentaires.

 

La Psychothérapie comportementale dialectique

La psychothérapie comportementale dialectique(DBT) a été développée au début des années 90 par la psychologue Marsha Linehan.

La thérapie DBT est utilisée dans le traitement du trouble de la personnalité limite (ou borderline) et dans la régulation affective en général.

Comme on le sait cette clientèle tolérant mal les émotions douloureuses a tendance à y réagir par des passages à l’acte ou la consommation de substances.

La DBT se sert à la fois des techniques de la pleine conscience et de la thérapie TCC visant la modification des comportements dysfonctionnels.

Le compétences enseignées par le psychothérapeute sont la pleine conscience, l’efficacité interpersonnelle, la régulation émotionnelle et la tolérance aux affects difficiles.

L’entrainement à la pleine conscience aide en effet le client à accepter et tolérer ses émotions et pensées souffrantes et ce, sans jugement et réaction impulsive.

Des études d’efficacité ont montré que la DBT pouvait aider les patients borderline et ceux souffrant de dysthymie.

La thérapie DBT s’est aussi avérée efficace avec les patients qui s’auto-mutilent et ceux ayant subi un abus sexuel.

 

La Psychothérapie d’acceptation et d’engagement

La thérapie d’acceptation et d’engagement(ACT) développée par Hayes et ses collaborateurs fait aussi partie des  des thérapies TCC de la troisième vague.

L’objectif de cette thérapie est d’augmenter la flexibilité psychologique du client plutôt que d’éliminer son vécu psychologique négatif.

Cette thérapie intègre les techniques de la pleine conscience, de l’activation comportementale et celles issues de la Théorie des cadres relationnels.

L’ACT favorise l’engagement du client dans des actions congruentes à ses objectifs et valeurs même si cela peut générer de l’inconfort.

Un élément central de cette thérapie est en effet l’importance d’apprendre à tolérer l’inconfort et de ne pas faire de l’évitement.

Comme dans la méditation pleine conscience, on enseigne aux clients à observer et accepter sans jugement leur expérience et d’abandonner le contrôle.

Depuis une vingtaine d’années, l’ACT a démontré son efficacité thérapeutique et a été appliquée avec beaucoup de troubles psychologiques.

 

La psychothérapie de la pleine conscience en pratique privée

Les causes de l’insomnie

L’insomnie cause bien des problèmes dans la vie d’une personne. L’insomnie est une difficulté à s’endormir …

La prévention de l’épuisement professionnel

L’épuisement professionnel appelé aussi burnout est un syndrome vaguement défini. Il ne fait pas encore partie …

Le problème de couple

Un problème de couple peut être traité par un psychologue spécialisé en thérapie de couple. Plusieurs raisons peuvent …