La jalousie amoureuse

La jalousie est un état affectif universel et normal.

Cette émotion est particulièrement présente dans les relations amoureuses.

Elle devient problématique lorsqu’elle est obsessionnelle et mène à des comportement excessifs.

La jalousie excessive ou maladive se retrouve aussi bien chez les hommes et les femmes.

Le problème de jalousie amoureuse peut perturber grandement l’équilibre et menacer la survie du couple.

La psychothérapie individuelle et de couple est le traitement indiqué pour la jalousie pathologique.

 

 

Jalousie amoureuse excessive: Un psychologue peut faire toute la différence
Jalousie amoureuse excessive: Un psychologue peut faire toute la différence

 

La description de la jalousie amoureuse

La jalousie est un état affectif normal tout comme l’expérience du deuil.

Cette émotion est caractérisée par un mélange d’anxiété, d’insécurité et (souvent) d’agressivité relatif à la perte anticipée de quelque chose d’important.

La jalousie est particulièrement présente dans les relations amoureuses et peut même être faussement valorisée.

Ici la personne a peur de perdre l’être aimé ou l’exclusivité de son amour, au profit d’une autre personne.

Précisons que cette anxiété peut reposer uniquement sur l’imagination et non sur des faits réels.

Une jalousie occasionnelle et de faible intensité n’a généralement pas de graves conséquences sur le couple.

Elle peut cependant nuire à l’équilibre et à la survie du couple lorsqu’elle est excessive, maladive ou obsessionnelle.

 

Les manifestations de la jalousie amoureuse

Contrairement à la jalousie normale, la jalousie pathologique sera caractérisée par son caractère excessif.

Des sentiments de tristesse, de peur, de colère, d’envie et d’humiliation feront partie de l’expérience jalouse.

Le jaloux sera aussi porté à se préoccuper de son image corporelle et se comparer avec son rival pour se dénigrer.

Au niveau des comportements de jalousie, mentionnons l’espionnage, les interrogatoires sans fin, les reproches et les menaces.

Diverses tentatives de contrôle du conjoint visant une relation exclusive et possessive feront souvent partie du tableau.

Mentionnons qu’autant que les hommes que les femmes peuvent souffrir de jalousie pathologique.

Les femmes auront plus tendance à intérioriser leur détresse(tristesse) alors que les hommes à l’extérioriser par la colère.

Et cette réaction agressive masculine peut dans certains cas s’exprimer par de la violence physique ou verbale.

 

Les causes de la jalousie excessive

Les comportements du conjoint ne seraient généralement pas à l’origine de la jalousie maladive.

Ce seraient plutôt des lacunes au niveau de l’image et de l’estime de soi de la personne jalouse qui seraient en cause.

Le jaloux a pu subir une carence affective ou une expérience éprouvante d’abandon ou de rejet durant l’enfance.

Un vécu d’abus physique ou psychologique durant son développement a pu générer un schéma psychologique de méfiance.

Ces différents manques ont pu créer chez la personne  jalouse un sentiment d’insécurité, une faible estime de soi et un manque de confiance en soi.

Dans certains cas, la personne jalouse a pu développer ce patron relationnel en s’identifiant à un parent jaloux.

Peu importe les fragilités et les déficiences de la personne jalouse, elle ne réussit pas à gérer sainement ses besoins affectifs.

Les comportements jaloux et la dépendance affective sont des stratégies inadéquates et malsaines pour faire face à ces manques.

 

La psychothérapie individuelle

La jalousie pathologique est une situation difficile à vivre autant pour la personne jalouse que l’autre qui la subit.

Elle requiert souvent une aide professionnelle sous forme de psychothérapie individuelle et de thérapie de couple.

Au niveau individuel, la démarche thérapeutique visera à identifier les besoins insatisfaits du client de même que ses nombreuses peurs.

Cette exploration l’amènera bien souvent à prendre conscience de ses fragilités au niveau de son image et estime de soi.

Le psychologue travaillera activement à identifier et comprendre le développement de schémas inadaptés (Young) associés à son insécurité.

Mentionnons les schémas de carence affective, d’abandon, de méfiance/abus et d’imperfection souvent à l’oeuvre dans la jalousie maladive.

La psychothérapie permettra au client de s’approprier le problème, se responsabiliser et réagir plus adéquatement lorsqu’il devient insécure.

Dans la thérapie TCC par exemple, on enseignera au client des techniques pour corriger ses pensées négatives et fausses.

On lui montrera aussi à mieux gérer ses émotions de peur et modifier ses comportements jaloux malsains.

 

La thérapie de couple

Une psychothérapie de couple sera souvent nécessaire et s’ajoutera à la démarche individuelle.

Dans cette démarche, le conjoint subissant la jalousie apprendra à ne pas être complice de cette dynamique malsaine.

La thérapie de couple l’aidera aussi à ce qu’il devienne plus conscient de ses besoins et comportements dans le couple.

Il pourra par exemple prendre conscience de comment il contribue à la jalousie de l’autre si c’est le cas.

Le psychologue de couple travaillera à ce que chacun se responsabilise coupant court à la culpabilisation malsaine de l’autre.

Il travaillera également à identifier et modifier tous les patrons relationnels dysfonctionnels du couple.

Enfin, la thérapie favorisera le développement d’une communication honnête et efficace dans le couple.

 

Pour consulter un psychologue ou psychothérapeute spécialisé dans le traitement de la jalousie amoureuse excessive, veuillez nous contacter:

Nous répondrons à vos questions

Haut du formulaire

Votre nom (obligatoire)
Votre email (obligatoire)
Votre téléphone
Sujet
Votre message

 

Les causes de l’insomnie

L’insomnie cause bien des problèmes dans la vie d’une personne. L’insomnie est une difficulté à s’endormir …

La prévention de l’épuisement professionnel

L’épuisement professionnel appelé aussi burnout est un syndrome vaguement défini. Il ne fait pas encore partie …

Le problème de couple

Un problème de couple peut être traité par un psychologue spécialisé en thérapie de couple. Plusieurs raisons peuvent …