Les mythes et fausses conceptions sur l’hypnose

L’hypnose est un mot à la fois familier et énigmatique.

On peut définir l’hypnose comme un état différent de conscience ou de perception.

Il existe plusieurs mythes et fausses conceptions au sujet de l’hypnose.

Ces mythes en ont malheureusement restreint son utilisation clinique.

Dans cette page, nous allons définir l’hypnose et présenter les différents mythes à son sujet.

 

Hypnose par un psychologue hypnothérapeute
Hypnose par un psychologue hypnothérapeute

L’hypnose, un état de conscience où l’attention est concentrée

L’hypnose est un état différent de conscience ou de perception.

Plus simplement, l’hypnose est un état de relaxation dans lequel l’esprit est plus absorbé, concentré et réceptif à des suggestions.

En clinique, on utilise l’hypnose afin de mieux utiliser les capacités mentales du client.

On peut ainsi l’aider efficacement à mieux se comprendre ou changer des émotions et comportements problématiques.

Contrairement à ce que l’on pense généralement, la plupart des gens peuvent faire l’expérience de l’hypnose, et ce, à des degrés divers.

 

L’hypnose thérapeutique, une méthode crédible

L’hypnose clinique ou thérapeutique est une technique à la fois douce et puissante.

L’hypnose ajoute bien souvent plus d’efficacité à la psychothérapie tout en réduisant sa durée.

L’hypnose est étudiée dans les universités depuis plusieurs années.

Elle est aussi approuvée comme méthode thérapeutique valable par les associations de psychologues, de médecins ou de dentistes de plusieurs pays.

 

Les mythes et fausses conception sur l’hypnose

Plusieurs mythes et fausses conceptions au sujet de l’hypnose en ont malheureusement restreint son utilisation clinique.

En effet, ces fausses conceptions génèrent souvent des sentiments de crainte chez les clients ou une attitude de scepticisme chez certains professionnels de la santé.

Contrairement à la façon dont l’hypnose a pu être présentée dans les films, les romans ou les spectacles d’hypnose, une personne hypnotisée présente un comportement plutôt normal.

Il est donc très important que le psychologue hypnotiseur éduque son client relativement à l’hypnose et ce dès le début de la démarche thérapeutique.

Il doit corriger chez le client toute idée fausse ou irrationnelle qu’il peut avoir face à l’hypnose s’il veut qu’il participe pleinement à l’expérience de la transe hypnotique.

 

Le pouvoir de l’hypnotiseur

Le mythe que l’hypnotiseur possède un pouvoir spécial provient de l’hypnose de spectacle.

Il est généralement admis que toute hypnose est de l’auto hypnose.

C’est bien le client qui possède les ressources et les capacités (talent hypnotique) de s’absorber dans cette expérience particulière.

L’hypnotiseur ne fait qu’aider le client à utiliser ses propres ressources psychologiques.

Cela se fait par des communications hypnotiques que l’on retrouve lors de l’induction et de l’approfondissement de l’état hypnotique.

Le client est volontaire à s’abandonner ou résister à l’expérience hypnotique.

 

Le contrôle de soi

En état hypnotique, le client conserve le contrôle de soi mais accepte de se laisser guider par l’hypnotiseur.

L’hypnose facilite l’expérience de suggestions, mais ne force pas la personne à réaliser ces suggestions.

Le client conserve toujours le pouvoir d’accepter ou de rejeter une suggestion hypnotique.

Le client peut aussi revenir à son état d’éveil normal quand il le désire.

 

Le dévoilement de secrets sous hypnose

Le client peut dévoiler ou non à son thérapeute ce qu’il vit ou a vécu durant la séance d’hypnose.

C’est son choix et il décide ce qu’il révèle de son expérience hypnotique.

Comme il consulte pour se faire aider, le client accepte bien souvent de partager son expérience.

 

Le sommeil hypnotique

La transe hypnotique est un état altéré de conscience qui se compare bien souvent  à un rêve éveillé.

Plusieurs clients hypnotiques ressentent de la somnolence ou un état de relaxation profonde.

Dans un type spécial d’hypnose qu’on appelle transe alerte, le sujet hypnotique est même très éveillé, concentré et dans un état alerte.

Le sujet hypnotique ne dort donc pas quand il est en hypnose.

Il demeure conscient de son expérience intérieure de même que de son environnement externe.

Mais dans ce dernier cas cela se fera à des degrés divers.

 

Les actions immorales sous hypnose

Lorsque le client est hypnotisé, il demeure la même personne et agit comme il le décide.

Il conserve la même morale et le même code d’éthique qu’en état de veille.

Personne ne peut l’obliger à commettre des actes immoraux sous hypnose.

Le client doit être en accord avec les suggestions hypnotiques reçues pour les agir et les actualiser.

 

L’hypnotizabilité ou la capacité d’être hypnotisé

Selon les études, il n’y aurait que seulement qu’environ 10% de la population qui serait réfractaire à l’hypnose.

Donc la grande majorité des clients peuvent être hypnotisés et ce à des degrés divers.

Le talent hypnotique peut aussi se développer par la pratique de l’hypnose et certaines expériences spécifiques.

De plus, les recherches en hypnose ont dans bien des cas démontré que le talent hypnotique n’était pas relié positivement à l’efficacité du traitement hypnotique.

L’efficacité du traitement serait bien souvent reliée à la motivation du client, ses attentes et son attitude positive envers l’hypnose.

La relation de confiance envers l‘hypnothérapeute de même que sa compétence vont aussi faire partie des ingrédients majeurs du succès thérapeutique.

 

Le souvenir de l’expérience hypnotique

À moins que l’hypnothérapeute suggère l’amnésie hypnotique, ce qui n’est pas une pratique courante, le client se souvient du contenu de la séance d’hypnose.

Il est effectivement très rare que l’amnésie se produise spontanément.

Cela peut cependant se produire avec des sujets très hypnotisables.

 

La rapidité des changements en hypnose thérapeutique

Lorsque l’hypnose est intégrée à la thérapie, le processus en est bien souvent accéléré.

Cependant, on doit tout de même mettre le temps et l’énergie nécessaire à générer des changements thérapeutiques.

Les symptômes ne disparaissent pas comme par magie.

Et les personnes ne sont pas transformées du jour au lendemain.

Le traitement ne se fait pas en seulement quelques séances d’hypnose, à l’exception de quelques problèmes très simples.

 

La faiblesse de caractère du sujet hypnotique

Il existe une fausse croyance qu’une personne qui est un bon sujet pour l’hypnose doit être quelqu’un de faible, de crédule et de peu de volonté.

En réalité, l’expérience hypnotique est plutôt reliée à la capacité d’absorption, de concentration et d’imagination du client.

Celui-ci  accepte ou non de participer à l’expérience hypnotique.

 

La dépendance engendrée chez le client

La dépendance est une caractéristique plus ou moins développée selon les personnes.

Le but de toute psychothérapie, avec ou sans induction hypnotique, est de favoriser l’autonomie et l’indépendance du client.

L’hypnothérapie vise chez le client à une utilisation maximale de ses ressources manifestes ou latentes.

De plus l’apprentissage de l’auto hypnose amène le client à être actif dans sa thérapie.

En intégrant la pratique de l’auto hypnose au plan de traitement, l’hypnothérapeute incite le client à s’aider soi-même.

De fait l’hypnothérapie est une thérapie généralement de plus courte durée comparativement à une autre approche appliquée à un problème similaire.

 

Le danger de l’hypnose pour la santé du client

L’hypnose est un outil qu’utilise l’hypnothérapeute qu’il soit psychologue ou un autre professionnel de la santé.

Comme tout outil qu’utilise un professionnel, la transe hypnotique doit être utilisée de manière efficace et compétente.

Le professionnel doit procéder à une bonne évaluation psychologique ou médicale.

Il doit aussi élaborer un plan de traitement adéquat et utiliser les bonnes suggestions hypnotiques.

Le danger viendrait d’une mauvaise utilisation de l’hypnose par une personne mal intentionnée, non compétente ou non qualifiée pour traiter la problématique du client.

Il est donc très important que le client s’assure que l’hypnotiseur pressenti soit un professionnel reconnu (ex.:psychologue, psychothérapeute, dentiste ou médecin).

Il doit aussi être bien formé en hypnose thérapeutique et compétent pour traiter la problématique pour laquelle le client consulte.

 

L’aspect bizarre de la  transe hypnotique

L’expérience hypnotique est souvent présentée comme une expérience bizarre ou très spéciale.

On montre bien souvent le sujet hypnotique marchant comme un zombie et parlant de façon mécanique.

Ou encore, on le présente immobile, enfermé dans le sommeil et entièrement coupé du monde extérieur.

En réalité, il s’agit d’une expérience qui ressemble plus à un rêve éveillé où le sujet est capable de parler.

Le sujet hypnotique est aussi conscient du monde extérieur.

 

Le développement du potentiel humain par l’hypnose

L’hypnose tout comme la méthode EMDR peut aider une personne à retrouver des souvenirs anciens significatifs.

La régression chronologique sous hypnose permets effectivement dans certains cas de ramener à la conscience des souvenirs qui avaient été refoulés.

La transe hypnotique permets aussi d’avoir accès à des niveaux de conscience, de calme, d’intuition et de créativité beaucoup plus profonds que ceux auxquels on a accès habituellement.

La’état hypnotique va aussi permettre d’utiliser de façon optimale un terrain psychologique riche en ressources.

Ces ressources permettront à des solutions de changement personnel d’être générées et actualisées efficacement.

Des attitudes plus positives, des stratégies plus efficaces et des comportements plus appropriés pourront ainsi être développés par le client.

L’utilisation des pouvoirs de l’inconscient permettront ainsi d’enraciner au fond de l’esprit et d’extérioriser ensuite les comportements désirés.

 

La capacité de s’auto hypnotiser

Dans un traitement hypnotique, il est très fréquent que le psychologue hypnotiseur enseigne à son client la technique de l’auto hypnose, et ce, afin qu’il apprenne à s’aider lui-même.

Très souvent, le psychologue va lui enseigner la même méthode qu’il a utilisée avec lui dans les séances d’hypnose.

Conseillé par son psychothérapeute, le client choisit certaines suggestions et visualisations appropriées.

Il se concentrera sur ces suggestions lorsqu’il pratiquera la méthode de l’auto hypnose.

Quelquefois la technique de l’auto hypnose est enregistrée sur fichier MP3, et le client peut la réécouter chez lui.

L’auto hypnose augmente l’autonomie et la participation active du client dans son traitement.

Cela permet aux changements thérapeutiques de se maintenir, de même qu’au travail psychologique de se poursuivre.

 

L’hypnothérapie et la psychothérapie

Plusieurs raisons peuvent amener une personne à entreprendre une thérapie ou une démarche de coaching impliquant la méthode hypnotique.

L’hypnose et l’auto hypnose peuvent effectivement être utilisées avec plusieurs problématiques et potentialiser l’atteinte de buts.

Les problèmes psychologiques les plus courants motivant une consultation en hypnose incluent la dépression majeure, le stress et et le burnout.

On consulte aussi pour des problèmes de dépendance, d’anxiété, de phobies, et de traumatisme.

Le manque d’estime et de confiance en soi, le perfectionnisme et les blocages psychologiques sont également d’autres motifs de consultation.

 

L’hypnothérapie au service de la santé

Au niveau de la santé physique, on consulte fréquemment un hypnothérapeute pour des problèmes d’insomnie, de tabagisme, de boulimie et de contrôle du poids.

L’hypnothérapie donne aussi de très bons résultats dans les cas du syndrôme de l’intestin irritable et du contrôle de la douleur aigue ou chronique.

Les acouphènes, le bégaiement, la dysfonction érectile et les problèmes de peau sont aussi d’autres motifs fréquents de consultation d’un hypnologue.

 

Pour rencontrer un psychologue ou psychothérapeute spécialiste de l’hypnose thérapeutique, veuillez nous contacter:

Nous répondrons à vos questions

Votre nom (obligatoire)
Votre email (obligatoire)
Votre téléphone
Sujet
Votre message

Madame C.

J’ai eu l’occasion, à plusieurs reprises, de référer des clients à Cogicor, pour des services de psychothérapie, …

Monsieur G.

Je connais M. Denis Houde depuis plusieurs années. C’est une personne hautement intègre qui m’a, au fil des …

Madame Gelman

J’ai eu de la chance de tomber sur Madame Anna Insky, psychologue qui m’a vraiment aidé à remonter sur la surface. …