L’approche systémique interactionnelle

L’approche systémique interactionnelle fait partie des quatre grandes approches ou écoles de pensée en psychothérapie.

Cette approche considère que les problèmes personnels surgissent et se maintiennent en raison de l’interaction entre une personne et son entourage.

Le but de la psychothérapie systémique est de modifier les relations entre la personne et son entourage.

L’approche systémique a donné lieu à la thérapie brève et à la thérapie familiale.

La psychothérapie systémique interactionnelle peut se pratiquer autant avec un individu qu’avec un groupe comme un couple ou une famille.

Les psychologues Gregory Bateson, Paul Watzlawick, Jay Haley, Don Jackson et Milton Erickson sont parmi les grands représentants de cette ‘approche.

 

Approche systémique utilisée en psychothérapie individuelle
Approche systémique utilisée en psychothérapie individuelle

 

Les approches en psychothérapie

Le domaine de la psychothérapie comprend plusieurs approches ou  théories.

Ces croyances et pratiques concernent le fonctionnement humain, son développement normal et pathologique.

Et chaque approche propose ses méthodes pour aider une personne en difficulté à changer.

Les principales approches en psychothérapie sont  l’approche humaniste, l’approche psychanalytique, l’approche cognitivo comportementale(TCC) et l’approche systémique-interactionnelle.

Le choix de l’approche ou des approches auxquelles  adhère le psychothérapeute aura des implications sur la façon dont il va intervenir avec son client.

Les origines de l’approche systémique

L’approche systémique est née aux Etats-Unis dans les années 1940 et s’est développée rapidement dans les années 60.

On a alors assisté à une quantité impressionnante de travaux scientifiques et à un certain foisonnement de tendances et d’écoles de thérapie systémique.

L’approche systémique prend ses racines dans une réaction à l’individualisme du courant psychanalytique prédominant  à l’époque.

Elle amène une nouvelle façon de voir la maladie mentale comme résultant d’un système interpersonnel dysfonctionnel plutôt que d’une pathologie individuelle.

L’approche systémique se fonde sur la combinaison de la théorie générale des systèmes, de la théorie de la communication et de la cybernétique.

Les origines de l’approche systémique remontent aux travaux de Gregory Bateson(années  1952 à 1962) et et à ceux de Paul Watzlawick et ses collègues du Mental Research Institute créé en 1962.

L’approche systémique a donné lieu à deux méthodes principales de thérapie: la thérapie brève et la thérapie familiale.

 

Description de l’approche systémique

L’approche systémique est née de la tentative d’aborder le client dans son contexte interpersonnel.

Elle consiste en une théorie et une approche thérapeutique centrée sur le système interpersonnel dysfonctionnel du client.

Sans négliger le niveau individuel, l’approche systémique comprend la problématique du client par les relations qu’il entretient avec les différents systèmes dans lesquels il évolue.

Ces systèmes sont sa famille, son milieu professionnel et social ainsi que la société dans lequel il vit.

L’approche systémique postule que le client est influencé à la fois par ses intentions, celles des autres et du système dans lequel il évolue.

Dans la thérapie systémique, le problème psychologique est considéré comme un symptôme du dysfonctionnement du groupe, bien souvent la famille.

Et  le contexte de vie actuel du client sera utilisé par le psychothérapeute afin de résoudre la problématique.

Notons que la psychothérapie systémique interactionnelle peut se faire autant en  individuel qu’en groupe comme c’est le cas en thérapie familiale.

 

Les pratiques de l’approche systémique

Bien que l’approche systémique interactionnelle regroupe plusieurs écoles de psychothérapie, on peut tout de même faire ressortir certaines pratiques communes.

Le but du psychologue systémique est d’amener un nouvel équilibre chez une personne ou un système dysfonctionnel.

Pour ce faire, il utilisera les ressources personnelles et relationnelles de la personne en vue d’une découverte de nouvelles manières de fonctionner.

Il s’agit donc d’une approche  »active » centrée sur le changement concret par le biais de recherches de solutions nouvelles.

Dans l’approche systémique, le psychologue s’intéresse à la façon dont les problèmes se manifestent dans le présent plutôt que par le passé.

Le passé est vu comme un ensemble d’apprentissages se reflétant et définissant l’identité du client ici et maintenant.

 

Les techniques utilisées dans l’approche systémique

Le psychologue systémique se concentrera au tout début de la psychothérapie sur les difficultés centrales et le problème présent le plus aigu vécu par le client.

En plus d’utiliser les techniques traditionnelles de psychothérapie, le thérapeute se servira de techniques spécifiques à cette approche.

Mentionnons à cet égard la technique de prescription de tâches telles que par exemple des expériences d’observation et de communication.

Les injonctions comportementales,  le questionnement circulaire, le recadrage et l’utilisation du paradoxe sont aussi des techniques associés à l’approche systémique.

Ajoutons aussi à cette liste les méthodes du récit de vie, du génogramme et de la carte familiale.

 

Si vous désirez une consultation psychologique ou plus de renseignements sur nos services de psychothérapie d’orientation systémique, n’hésitez pas à nous contacter

Nous répondrons à vos questions

Votre nom
Votre email
Votre téléphone
Sujet
Votre message

 

.

 

Les causes de l’insomnie

L’insomnie cause bien des problèmes dans la vie d’une personne. L’insomnie est une difficulté à s’endormir …

La prévention de l’épuisement professionnel

L’épuisement professionnel appelé aussi burnout est un syndrome vaguement défini. Il ne fait pas encore partie …

Le problème de couple

Un problème de couple peut être traité par un psychologue spécialisé en thérapie de couple. Plusieurs raisons peuvent …