L’approche humaniste

L’approche humaniste aussi appelée humaniste-existentielle fait partie des quatre grandes approches ou écoles de pensée en psychothérapie.

Selon cette approche, l’être humain possède en lui les ressources nécessaires pour se réaliser pleinement.

Dans l’approche humaniste, le psychologue ou psychothérapeute devient un facilitateur de cette capacité à s’auto-actualiser.

Le psychologues Abraham Maslow, Carl Rogers, Rollo May et Fritz Perls sont parmi les grands représentants de l’approche humaniste.

Approche humaniste en psychothérapie
Approche humaniste en psychothérapie

Les approches en psychothérapie

Le domaine de la psychothérapie comprend plusieurs approches ou  théories.

Ces croyances et pratiques concernent le fonctionnement humain, son développement normal et pathologique.

Et chaque approche propose ses méthodes pour aider une personne en difficulté à changer.

Les principales approches en psychothérapie sont  l’approche humaniste, l’approche psychanalytique, l’approche cognitivo comportementale(TCC) et l’approche systémique.

Le choix de l’approche ou des approches auxquelles  adhère le psychothérapeute aura des implications sur la façon dont il va intervenir avec son client.

 

Les origines de l’approche humaniste

L’approche humaniste considéré comme la troisième force en psychologie est née aux États-Unis dans les années 50-60.

Cette vision de l’approche humaniste a été  développée en grande partie en réaction aux  courants psychanalytique et behavioriste prévalant à cette époque.

On reprochait au behaviorisme de voir l’humain comme un robot en refusant de considérer la conscience parce qu’elle n’était pas mesurable.

Quant à la psychanalyse, on la trouvait trop négative face à l’humain, vu comme guidé par ses pulsions primitives qu’il doit contrôler avec un moi fort.

De plus, on reprochait à la psychanalyse de s’appuyer sur un modèle médical de la maladie mentale et sur l’observation de personnalités pathologiques.

Lapproche humaniste a développé une psychologie fondée sur une vision positive de l’être humain capable d’autonomie et de développement de son plein potentiel.

Le psychologues les plus connus ayant développé l’approche humaniste incluent Abraham Maslow, Carl Rogers, Rollo May et Fritz Perls.

Mentionnons aussi les noms de Viktor Frankl, Wilhem Reich, Irvin Yalom et James Bugental comme figures importantes de l’approche humaniste.

 

Les croyances et postulats de l’approche humaniste

L’approche humaniste repose  sur le postulat que chaque être humain est unique et a les capacités d’être autonome, de se développer et de réaliser son potentiel.

On croit que chaque personne a tendance à se développer de façon positive lorsqu’elle est dans des conditions de confiance et de respect.

Cette approche postule aussi que la personne est capable de comprendre ses difficultés, trouver ses solutions et y apporter elle-même les changements appropriés.

L’approche humaniste repose sur une perspective phénoménologique de la personne qui est libre de ses choix.

C’est l’expérience et les perceptions de la personne elle-même qui vont primer.

En situation de relation d’aide ou de psychothérapie, le client apprend à se concentrer sur son expérience constituée par ses émotions et son vécu actuel.

Le but de la psychothérapie dans l’approche humaniste est d’aider le client à se réaliser pleinement.

 

La psychothérapie d’orientation humaniste

La thérapie humaniste vise l’identification et l’utilisation des ressources internes du client en vue du développement de son plein potentiel.

L’approche humaniste valorise le respect de la personne et l’authenticité de l’expression.

Cette approche valorise aussi le développement optimal de soi et le courage de se dépasser, de même que la responsabilité et la liberté face à ses choix.

Dans l’approche humaniste, la psychothérapie sera centrée sur le présent et non pas sur le passé.

L’exploration, la découverte et la compréhension de soi par le client seront favorisées dans l’approche humaniste.

Les psychologues adhérant à l’approche humaniste croient que la relation thérapeutique constitue le principal outil de changement thérapeutique.

Selon l’approche humaniste, un client motivé en présence d’un psychologue congruent, respectueux et empathique, vivra une expérience nouvelle et correctrice.

Il pourra se permettre de redécouvrir qui il est et poursuivre son développement personnel  jusqu’alors interrompu.

 

Les attitudes du psychologue humaniste

La thérapie existentielle-humaniste vise à amener le client à un épanouissement personnel et à une actualisation de soi.

Pour ce faire, l’approche humaniste a développé une façon différente originale d’aider les clients à résoudre leurs difficultés.

Dans cette approche, la relation thérapeute-client est égalitaire et aussi non directive.

Le psychothérapeute devient alors un facilitateur ou un accompagnateur du client dans son processus.

Carl  Rogers a révolutionné le champ de la psychothérapie en identifiant les attitudes essentielles du psychologue humaniste.

Celles-ci sont au centre de son approche centrée sur la personne et sont aussi généralement acceptées par le courant humaniste.

Ces attitudes du psychothérapeute sont l’authenticité et la congruence, la compréhension empathique, la considération positive inconditionnelle et l’absence de tout jugement.

Les techniques utilisées dans l’approche humaniste

Le psychothérapeute humaniste va beaucoup utiliser l’écoute passive et active.

Il  va se servir des techniques de reformulation, de reflet des sentiments et quelques fois des questions ouvertes.

Il n’utilisera pas les techniques d’interprétation , d’éducation, de suggestion ou de conseil.

Une place importante sera aussi accordée au corps comme média du vécu intérieur.

Le psychologue invitera ainsi son client à se connecter à ses sensations et émotions afin de se relier a son processus interne.

L’approche humaniste va aussi utiliser librement des techniques issues du mouvement du potentiel humain.

Par exemple, on pourra se servir des techniques issues de l’approche gestaltiste et des groupes de rencontre.

Dans ces cas, le thérapeute est plus actif invitant son client  à vivre ses impasses plutôt que d’en parler.

Il peut le faire par exemple à travers des jeux de rôles, l’utilisation des rêves et du dialogue entre différentes parties de soi.

 

Si vous désirez plus de renseignements sur nos services de psychothérapie d’orientation humaniste-existentielle, n’hésitez pas à nous contacter

Nous répondrons à vos questions

Votre nom
Votre email
Votre téléphone
Sujet
Votre message

Le causes de l’insomnie

L’insomnie cause bien des problèmes dans la vie d’une personne. L’insomnie est une difficulté à s’endormir …

La prévention de l’épuisement professionnel

L’épuisement professionnel appelé aussi burnout est un syndrome vaguement défini. Il ne fait pas encore partie …

Le problème de couple

Un problème de couple peut être traité par un psychologue spécialisé en thérapie de couple. Plusieurs raisons peuvent …