L’anxiété normale et pathologique

L’anxiété peut être définie comme une émotion désagréable telle que l’appréhension, la  nervosité et la peur.

Des symptômes physiques et des pensées anxieuses telles qu’inquiétudes, craintes  et ruminations font partie de l’expérience de l’anxiété.

L’anxiété est une expérience normale mais peut être anormale lorsqu’elle est excessive, persistante et injustifiée.  .

L’anxiété pathologique a été classifiée en différentes catégories cliniques appelées troubles anxieux.

Plusieurs facteurs étiologiques joueraient un rôle important dans la genèse des troubles anxieux.

La pharmacothérapie et la psychothérapie sont deux traitements reconnus comme efficaces.

 

Anxiété:  motif courant pour consulter un psychologue
Anxiété: motif courant pour consulter un psychologue

L’anxiété normale et anormale

Ressentir de l’anxiété à certaines occasions ou à certaines périodes de la vie est tout à fait normal.

Par exemple, l’anxiété peut être ressentie lors d’un changement de vie important tel un divorce ou une perte d’emploi.

L’anxiété peut aussi être vécue à la veille d’un examen ou d’une entrevue d’emploi ou lors d’une présentation importante devant un groupe.

Au cours de l’évolution, l’anxiété  a aussi permis à l’être humain de survivre et de s’adapter face aux menaces de toutes sortes et aux conditions difficiles d’existence.

L’anxiété saine peut permettre d’anticiper une menace, de l’étudier attentivement et de s’y préparer.

Elle permets aussi de mieux faire face à une menace en utilisant des moyens et stratégies d’action efficaces.

L’appréhension anxieuse peut cependant devenir un problème lorsqu’elle devient excessive, persistante et injustifiée.

Elle est alors source de souffrance et perturbe le fonctionnement normal de la personne.

Dans ces cas, on peut penser à la présence d’anxiété anormale ou de trouble anxieux.

 

Les symptômes de l’anxiété

L’anxiété combine des symptômes physiques et des symptômes psychologiques.

Au niveau physique, elle se manifeste par une grande variété de symptômes pouvant affecter tous les systèmes du corps.

Ces symptômes incluent des palpitations cardiaques, des serrements et douleurs à la poitrine et des sensations d’étouffement.

S’ajoutent à cette liste la tension musculaire, des sensations d’étourdissement, d’engourdissement et des tremblements.

La transpiration excessive, les bouffées de chaleur ou frissons,  l’insomnie sont d’autres symptômes somatiques.

Au plan psychologique, l’anxiété se manifeste par des pensées négatives, obsessions et ruminations orientées vers un futur appréhendé.

Le contenu de la pensée inclue des peurs, des inquiétudes de toutes sortes et des doutes.

Des scénarios futurs négatifs et des images mentales de catastrophe sont aussi souvent présents.

Cette activité mentale intense amène une grande difficulté à se concentrer et être conscient du moment présent.

 

Les troubles anxieux

L’anxiété pathologique a été classifiée en différentes catégories cliniques appelées troubles anxieux.

Cette classification permets aux psychologues et aux psychiatres de faire un bon diagnostic, de planifier un traitement efficace ainsi que d’étudier à fond chaque trouble par des recherches cliniques ou expérimentales.

Les différents troubles anxieux se distinguent par ce qui déclenche l’anxiété de même que par l’intensité et la durée des symptômes.

Les troubles anxieux comprennent le trouble d’anxiété généralisée, le trouble panique avec ou sans agoraphobie et la phobie spécifique.

La phobie sociale, le trouble obsessif-compulsif et l’état de stress post- traumatique complètent le tableau.

 

La prévalence des troubles anxieux

Les troubles anxieux sont les troubles psychopathologiques les plus fréquents dans la population générale.

Et ce serait aussi le problème psychologique le plus fréquent chez les enfants.

On estime que 12-15% des canadiens en sont atteints.

Les femmes auraient deux fois plus de risques d’être atteintes que les hommes.

Le trouble d’anxiété généralisée toucherait 2-6% de adultes.

 

Les causes des troubles anxieux

Les causes des troubles anxieux ne sont pas bien connues mais plusieurs facteurs  joueraient un rôle important.

Des facteurs génétiques et familiaux seraient présents dans la genèse des troubles anxieux.

On sait qu’une personne a plus de risques de présenter un trouble anxieux si un membre de la famille en souffre.

L’anxiété pathologique peut se transmettre génétiquement dans les familles ou être apprise par identification ou imitation d’un parent ou membre de la famille.

Des événements de stress et traumatismes au cours de la vie et particulièrement durant l’enfance (ex.: abus, inceste, négligence) peuvent amener quelqu’un à être plus à risques de développer un trouble anxieux.

La présence d’une autre psychopathologie telle par exemple la dépression majeure ou un trouble bipolaire peut aussi augmenter les risques.

Mentionnons à cet égard la caractéristique de l’intolérance face à l’incertitude que plusieurs personnes anxieuses présentent.

Le personnes anxieuses présentent également de nombreuse distorsions cognitives les amenant à voir la réalité de façon déformée et menaçante.

On a aussi trouvé que certaines perturbations physiologiques au niveau du cerveau seraient liées à l’anxiété anormale.

Des dérèglements de certains neurotransmetteurs tels que le GABA, la  sérotonine et la noradrénaline seraient liés à l’anxiété pathologique.

Le traitement de l’anxiété pathologique

Plusieurs recherches ont effectuées sur le traitement de l’anxiété pathologique.

Il existe deux grands types de traitement d’un trouble anxieux: la pharmacothérapie et la psychothérapie.

Les deux sont reconnus comme efficaces mais agissent différemment.

Ils peuvent être utilisés séparément ou en combinaison.

La pharmacothérapie

Les anxiolytiques sont une classe de médicaments agissant rapidement sur l’anxiété pathologique.

Ils sont souvent prescrits de façon temporaire et à court terme car ils engendrent de l’accoutumance.

De leur côté, les antidépresseurs agissent plus à fonds sur l’anxiété pathologique.

Ils sont reconnus comme efficaces pour les troubles anxieux mais doivent être pris pendant au moins six mois.

La thérapie cognitivo-comportementale

L’aide psychologique est souvent nécessaire dans le traitement d’un trouble anxieux.

La thérapie cognitivo comportementale(TCC) est la psychothérapie qui a été la plus étudiée par les chercheurs.

Et son efficacité sur les différents troubles anxieux a été maintes fois démontrée par plusieurs études empiriques.

Avec l’approche TCC, le psychologue intervient sur l’aspect cognitif de l’anxiété en aidant son client à se libérer de pensées dysfonctionnelles.

Le client apprend ainsi à confronter ses distorsions cognitives et à développer une pensée rationnelles et réaliste face à la vie.

Le psychothérapeute TCC travaille aussi sur la composante comportementale de l’anxiété en incitant son client à ne plus faire d’évitement.

Le client est alors amené à s’exposer à des pensées, images mentales ou situations anxiogéniques.

Durant une thérapie TCC de l’anxiété pathologique, plusieurs autres  méthodes thérapeutiques peuvent aussi être utilisées et  intégrées.

Mentionnons par exemple la relaxation, la respiration diaphragmatique lente, la méditation, l’imagerie mentale, la cohérence cardiaque, l’hypnose thérapeutique et la méthode EMDR.

Les autres psychothérapies pour l’anxiété

D’autres types de psychothérapies ont également démontré leur utilité lors dans le traitement du trouble anxieux.

Mentionnons ici les thérapies basées sur la pleine conscience dont la Thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) et des thérapies dérivées des programmes de Réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR).

Le but de ces psychothérapies est que le client apprenne à se dissocier de ses pensées dysfonctionnelles en portant une attention méditative et en se concentrant sur le moment présent.

En ce faisant, le client apprend ainsi à tolérer et mieux gérer son état anxieux.

La thérapie psychodynamique peut être utile pour comprendre les origines de l’anxiété, mais son efficacité sur les symptômes est moins rapide.

 

Pour consulter un psychologue ou psychothérapeute spécialiste de l’anxiété pathologique ou du trouble anxieux, veuillez nous contacter:

Nous répondrons à vos questions

Votre nom (obligatoire)
Votre email (obligatoire)
Votre téléphone
Sujet
Votre message

 

 

 

 

 

 

Les causes de l’insomnie

L’insomnie cause bien des problèmes dans la vie d’une personne. L’insomnie est une difficulté à s’endormir …

La prévention de l’épuisement professionnel

L’épuisement professionnel appelé aussi burnout est un syndrome vaguement défini. Il ne fait pas encore partie …

Le problème de couple

Un problème de couple peut être traité par un psychologue spécialisé en thérapie de couple. Plusieurs raisons peuvent …