Le trouble d’anxiété généralisée

Le trouble d’anxiété généralisée fait partie de la classe des trouble anxieux.

Il s’agit du trouble le plus général de sa catégorie et aussi l’un des plus fréquents.

Les personnes ayant un trouble d’anxiété généralisée(TAG) s’inquiètent de façon disproportionnée au sujet d’événements et d’activités habituelles.

De plus, elles s’attendent toujours au pire et dramatisent constamment.

Thérapie de l'anxiété généralisée
Thérapie de l’anxiété généralisée

 

Description du trouble d’anxiété généralisée

Éprouver un sentiment d’inquiétude de temps à autre est tout à fait normal.

Cependant, lorsque cette inquiétude est importante et commence à perturber le déroulement de la vie d’une personne, on peut penser qu’il s’agit peut-être d’un trouble d’anxiété généralisée.

Le trouble d’anxiété généralisé est caractérisé par un état d’inquiétude généralisée, excessive et chronique.

La personne souffrant d’anxiété généralisée redoute bien souvent le pire dans chaque situation.

Cette crainte est bien sûr exagérée et irréaliste, celle-ci n’étant pas fondée sur une menace objective et rationnelle.

Les préoccupations et inquiétudes du client peuvent tourner autour du travail, la santé, la situation financière, la maison ou les relations interpersonnelles.

Ces inquiétudes peuvent porter sur des problèmes ou défis actuels où il y a des solutions.

Le plus souvent la personne s’inquiète de problèmes anticipés et imaginés de toute pièce.

On peut donc affirmer que la personne ayant un TAG vit beaucoup dans le futur.

Ces inquiétudes peuvent diminuer grandement la qualité de vie du client et perturber son fonctionnement.

Les symptômes du TAG

Le trouble d’anxiété généralisée entraîne le plus souvent chez un client un malaise et une détresse intense.

L’anxiété généralisée est accompagnée de symptômes psychologiques et physiques.

Au plan psychologique, on retrouve  bien sûr une hyperactivation mentale dûe à des préoccupations nombreuses ainsi qu’une tendance à ruminer et une difficulté à se concentrer.

Au niveau émotionnel, la personne est souvent irritable et se sent survoltée ou surexcitée.

Physiquement elle est souvent fatiguée dû à des problèmes d’insomnie et une tension musculaire constante.

La transpiration excessive, les céphalées de tension, les tremblements et les palpitations cardiaques sont aussi des symptômes fréquents du TAG.

Des troubles digestifs tels que le syndrome du côlon irritable, incluant les nausées et la diarrhée sont aussi souvent rencontrés chez cette clientèle.

La prévalence et l’importance du TAG

Le trouble d’anxiété généralisée compte parmi les troubles anxieux les plus répandus.

Sa prévalence serait de l’ordre de 4% à 5% de la population générale.

Selon diverses études épidémiologiques, la répartition selon le sexe est d’environ deux tiers de femmes pour un tiers d’hommes.

Il y aurait entre 50 à 90 % des personnes souffrant d ‘un TAG qui souffriraient également d’une autre psychopathologie ou d’un problème de santé.

Le colon irritable, le trouble panique, la dépression et la dépendance aux drogues ou à l’alcool sont très fréquemment associés au trouble d’anxiété généralisée.

Le trouble d’anxiété généralisée débute bien souvent durant l’enfance ou à l’adolescence, mais il n’est pas rare que son apparition soit à l’âge adulte.

Les causes de l’anxiété généralisée

Les causes de ce trouble anxieux ne sont pas connues parfaitement.

Les chercheurs en ce domaine pensent que plusieurs facteurs joueraient un rôle important.

Des facteurs génétiques et familiaux seraient présents dans le développement d’un trouble anxieux tel que l’anxiétégénéralisée.

Le stress et les événements traumatiques vécus dans l’enfance peuvent aussi être en cause.

L’intolérance face à l’incertitude de la vie et les distorsions cognitives sont d’autres facteurs psychologiques importants.

Mentionnons enfin les facteurs physiologiques tels que des dérèglements au niveau de certains neurotransmetteurs du cerveau.

Le traitement du trouble d’anxiété généralisée

Plusieurs recherches ont effectuées sur le traitement du trouble d’anxiété généralisée.

Il existe deux grands types de traitement de ce trouble anxieux: la psychothérapie et  la pharmacothérapie.

Les deux sont reconnus comme efficaces mais agissent différemment.

Ils peuvent être utilisés séparément ou en combinaison.

La thérapie cognitivo comportementale

La thérapie cognitivo comportementale(TCC) est la psychothérapie qui a été la plus étudiée par les chercheurs.

Et son efficacité sur le trouble d’anxiété généralisée et les différents troubles anxieux a été maintes fois démontrée par plusieurs études empiriques.

Cette thérapie utilise de nombreuses techniques reconnus comme efficaces.

La psycho-éducation

La psychoéducation consiste à fournir de l’information à la personne aux prises avec un TAG notamment sur ses réactions anxieuses, l’origine de ses symptômes, les facteurs explicatifs de son TAG ainsi que les divers types d’inquiétudes.

La technique de la restructuration cognitive

Avec l’approche TCC, le psychologue intervient sur l’aspect cognitif de l’anxiété en aidant son client à se libérer de pensées dysfonctionnelles génératrices d’anxiété.

La restructuration cognitive est la technique qui aide le client à corriger les schémas de pensées à l’origine de l’inquiétude et qui contribuent aussi à l’accroître.

La résolution de problème

L’entrainement à la résolution de problèmes fera aussi partie des techniques utilisées dans le traitement du trouble d’anxiété généralisée.

Par cette technique, le client apprendra à à se centrer sur ses problèmes et à trouver  de nouvelles façons de les résoudre efficacement.

La technique d’exposition en imagination

Le psychothérapeute TCC travaille aussi sur la composante comportementale de l’anxiété généralisée en incitant son client à s’exposer et à confronter ses craintes plutôt que les éviter.

Le but est d’en arriver à diminuer la fréquence et l’intensité de ses inquiétudes.

Cette technique consiste à lire ou écouter à un scénario (écrit ou enregistré en audio) contenant une inquiétude pertinente au client jusqu’à ce que celle-ci ne génère plus d’anxiété.

La relaxation active ou passive

La relaxation musculaire active ou passive  est aussi utilisée afin d’aider une personne anxieuse à se détendre,.

La pratique de la relaxation permets au client de diminuer ses tensions musculaires et ainsi améliorer son sentiment de contrôle sur ses préoccupations.

Ce type de relaxation consiste principalement à apprendre au client à détendre progressivement tous les muscles de son corps.

Dans la forme active,  il va contracter chaque muscle ou groupe musculaire pendant 10 secondes pour ensuite les relâcher et sentir la sensation de détente.

Les autres méthodes

Durant une thérapie TCC de ce trouble anxieux, plusieurs autres techniques ou méthodes thérapeutiques peuvent être utilisées et  intégrées à la thérapie.

Mentionnons par exemple la méditation, l’imagerie mentale, la cohérence cardiaque, l’hypnose thérapeutique et la méthode EMDR.

Les autres psychothérapies

D’autres types de psychothérapies ont également démontré leur utilité lors dans le traitement des troubles anxieux tels que l’anxiété généralisée.

Mentionnons ici les thérapies basées sur la pleine conscience dont la Thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) et des thérapies dérivées du programme de Réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR).

Le but de ces psychothérapies est que le client apprenne à se dissocier de ses pensées dysfonctionnelles en portant une attention méditative et en se concentrant sur le moment présent.

En ce faisant, le client apprend ainsi à tolérer et contrôler son anxiété.

La thérapie psychodynamique peut être utile pour comprendre les origines du trouble de l’anxiété généralisée, mais son efficacité sur les symptômes est moins rapide et moins reconnue.

La pharmacothérapie

Les anxiolytiques sont une classe de médicaments agissant rapidement sur le trouble de l’anxiété généralisée.

Ils sont souvent prescrits de façon temporaire et à court terme car ils engendrent de l’accoutumance.

De leur côté, les antidépresseurs agissent plus à fond sur l’anxiété pathologique.

Ils sont reconnus comme efficaces pour ce trouble anxieux mais doivent être pris pendant au moins six mois.

On recommande toutefois qu’ils soient utilisés conjointement à une psychothérapie.

 Pour consulter un psychologue ou psychothérapeute spécialiste du traitement de l’anxiété généralisée, veillez nous contacter:

Nous répondrons à vos questions

Votre nom (obligatoire)
Votre email (obligatoire)
Votre téléphone
Sujet
Votre message

 

 

Le causes de l’insomnie

L’insomnie cause bien des problèmes dans la vie d’une personne. L’insomnie est une difficulté à s’endormir …

La prévention de l’épuisement professionnel

L’épuisement professionnel appelé aussi burnout est un syndrome vaguement défini. Il ne fait pas encore partie …

Le problème de couple

Un problème de couple peut être traité par un psychologue spécialisé en thérapie de couple. Plusieurs raisons peuvent …